Scène de vie de coach :

Les managers ont souvent du mal à structurer l’animation de leur équipe. Certains ne voient parfois même pas de quoi je veux parler lorsque je les encourage à le faire.

Structurer son management signifie agir sur deux axes :

Le piège dans lequel tombent la plupart des managers peu structurants est d’attendre d’avoir le temps pour mettre en place ce cadre. Ce qui n’arrive jamais.

Je reconnais également que la capacité des managers à structurer l’animation de leur équipe dépend largement de leur personnalité. Certains y arrivent plus facilement que d’autres. Il n’en demeure pas moins que tous les collaborateurs ont besoin de structure dans la relation avec leur manager. Ce qui demande aux managers un effort de mise en place plus ou moins grand.

Pour accepter de fournir cet effort, ils ont besoin de prendre réellement conscience de ce que peut apporter un management structuré et de savoir comment s’y prendre.

Les avantages d’un management structuré :

Un management structuré permet d’avoir des points d’étape où les collaborateurs ont un temps d’échange avec leur manager. Cet échange permet de partager des informations, de prendre des décisions, de recevoir du soutien, d’être encouragé...

C’est également vrai sur le plan collectif. Des rencontres régulières de l’ensemble de l’équipe développent sa cohésion et facilitent la coopération.

D’une manière générale, la structure donne des repères aux collaborateurs. Elle favorise également leur autonomie en sachant quel type de décisions ils peuvent prendre seul, lesquelles nécessitent d’informer leur manager et celles qui doivent être validées par celui-ci.

C’est particulièrement nécessaire dans le monde aussi complexe et incertain dans lequel nous vivons. Dans beaucoup de situations, le seul repère solide pour un collaborateur est la relation avec son manager.

Comment structurer son management ?

Sans être exhaustif, voici quelques points clés pour structurer son management :

La capacité d’un manager à animer son équipe de manière structurée est un bon indicateur de la maturité relationnelle de l’équipe et du manager. La structure n’est pas là pour contraindre mais pour faire grandir et doit être orientée vers la recherche de l’autonomie des collaborateurs. C’est une condition indispensable pour l’efficacité et le bien-être de l’équipe.

 

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux. 😉

Le blog de Km30 c'est un article original sur le management et le leadership chaque lundi matin à 9h00.