Ils m’appellent la stagiaire !

Le 26 avril 2021 par Arnaud Pottier accompagnement Formation motivation prise de poste recrutement rituels de management Soutien

Scène de vie de coach :

Je consacre une petite partie de mon activité à donner des cours à des étudiants de Master 1. L’objectif est de les préparer aux entretiens de recrutement. Je les aide à mettre en valeur leurs expériences et leur personnalité face à un recruteur. A l’issue du cours, ils préparent un dossier dans lequel ils ont formalisé leur réflexion. Ils y ajoutent leur CV et une lettre de motivation. C’est à partir de ce dossier que j’évalue leur travail.

J’ai profité de quelques jours de vacances la semaine passée pour les corriger. Dans l’un des dossiers une étudiante raconte son expérience d’un stage qui lui a laissé un mauvais souvenir. Elle partage ne jamais s’être sentie intégrée par l’équipe, et elle écrit « d’ailleurs ils m’appelaient la stagiaire ». La manière dont le reste de l’équipe et notamment le manager parlaient d’elle était effectivement révélatrice de son manque d’intégration. En l’appelant ainsi, ils lui rappelaient qu’elle n’était pas considérée comme un membre à part entière de l’équipe.

Par définition, un étudiant ou une étudiante recruté(e) pour un stage n’est que de passage dans l’équipe. C’est précisément pour cette raison qu’il est nécessaire de l’intégrer le plus rapidement possible. Pour cela son stage doit avoir un objectif et un cadre précis et il doit pouvoir identifier rapidement ses principaux interlocuteurs.

Un objectif et un cadre précis :

Les premières attentes d’un nouveau collaborateur sont de savoir pourquoi il est là et ce que l’on attend de lui. C’est également valable pour un étudiant qui ne passe que quelques semaines dans une équipe.

C’est pourquoi il a besoin de connaitre précisément l’objectif de son stage. Pour cela le tuteur doit être clair sur le livrable final afin que la personne en stage comprenne quelle problématique elle doit contribuer à résoudre. Tout flou sur ce sujet sera une source potentielle d’incompréhension et d’inconfort pour elle.

De plus le manager/tuteur doit mettre en place des rituels de management pour que le stagiaire n’ait pas besoin de se poser de question sur la manière de travailler avec son tuteur.

Une présentation à ses principaux interlocuteurs :

L’intégration d’un étudiant en stage sera facilitée si le manager le présente aux autres membres de l’équipe et aux personnes avec qui il sera en relation.

Il ne s’agit pas de le présenter uniquement comme le nouveau stagiaire mais d’expliquer le sens de sa mission et la raison pour laquelle il sollicitera ses interlocuteurs.

C’est à la fois valorisant pour le stagiaire qui constate que sa mission a une réelle valeur ajoutée et c’est aussi lui faciliter ses relations futures avec les personnes dont il aura besoin pour mener à bien sa mission.

Finalement, je constate souvent que la manière dont un étudiant est accueilli en stage est révélatrice des pratiques managériales du responsable. Si les rituels du management sont déjà organisés et si le manager a le soucis d’intégrer les nouvelles personnes de son équipe, accueillir un étudiant sera facile et le stage sera profitable pour lui et pour l’équipe. Si ce n’est pas le cas, l’arrivée d’un étudiant peut être l’occasion de les mettre en place. Sans quoi, le stage risque d’être source de frustration pour le tuteur comme pour l’étudiant.

Le blog de Km30, c’est un article original chaque lundi matin à 9h00.

Article précédent

Comment dire non à un collaborateur qui souhaite évoluer?

Article suivant

Pourquoi les managers ont-ils parfois peur de décevoir?

© Km30.fr 2021 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence