Comment aider ses collaborateurs à retrouver de la sérénité

Le 13 juin 2021 par Arnaud Pottier accompagnement autonomie bienveillance coaching communication prise de recul responsabilisation servant leader Soutien Stress

Scène de vie de coach :

J’accompagne actuellement plusieurs managers qui appartiennent tous à la même entreprise. En plus d’avoir le même employeur, ils ont en commun d’être en évolution de poste. C’est pour cette raison qu’ils bénéficient d’un coaching.

Dans un tout autre contexte, j’accompagne un Directeur Général plongé au cœur d’une gestion de crise.

Le point commun entre tous ces managers est de montrer un haut niveau d’engagement et de connaitre, pour des raisons variées, un niveau de pression tout aussi élevé.

Je constate à la fin de chacun de nos rendez-vous, que ces managers sont plus sereins qu’au début. Ils ont pris du recul sur leur situation et se sont donnés des priorités claires.

Au cours de ce type d’entretien, ma principale valeur ajoutée est d’aider mes interlocuteurs à sortir de la confusion dans laquelle ils sont. En effet, la charge de travail et l’urgence les empêchent de déterminer clairement des priorités. Pour cela, j’utilise deux leviers. Je crée pour eux un espace d’écoute et je les aide à se projeter sur les prochains jours.

Prendre le temps de l’écoute :

Une personne qui vit sous pression et dans l’urgence ne s’autorise pas à prendre le temps de la réflexion. Elle s’étourdit d’actions et associe la réflexion à de la perte de temps au regard de tout ce qu’elle doit faire.

Dans ma pratique de coach, un entretien dure une heure et demie. Cela signifie que mon interlocuteur bénéficie de 90 minutes pour se poser et réfléchir à sa situation. Ce qui ne lui arrive à aucun autre moment. Le temps de parole est réparti à 80% pour lui et 20% pour moi. Cela signifie que je l’écoute la plupart du temps. Mes interventions consistent l’encourager à s’exprimer, poser des questions, parfois à donner mon avis.

Cet espace de parole permet au manager de prendre conscience de la situation dans laquelle il évolue, de mettre des mots sur ce qu’il vit ou ce qu’il ressent, de percevoir des choses à côté desquelles il serait passé sans ce temps d’écoute. Cela le rend capable de penser plus clairement.

Aider à se projeter : faire réfléchir à des options:

Ensuite, j’aide mon interlocuteur à réfléchir sur les options dont il dispose pour faire évoluer sa situation. Sans cette réflexion, les managers s’enferment souvent dans leurs routines, les actions qu’ils connaissent et qu’ils maitrisent, en occultant les autres options possibles. Mon rôle est alors de les aider à réfléchir aux autres voies possibles. A cette étape de l’échange, je ne m’interdis pas d’encourager, ou de faire réfléchir aux conséquences d’une option, particulièrement quand elles sont négatives.

Une fois qu’il a choisi l’option qui lui paraissait la plus efficace, nous travaillons ensemble sur la première étape de sa mise en œuvre.

Cette réflexion permet de donner au manager des repères d’actions et de sortir de l’agitation infructueuse.

Cet accompagnement en deux étapes, écoute d’abord, puis réflexion sur les options n’est pas réservé exclusivement aux coachs. Les managers devraient également s’en inspirer pour aider leurs collaborateurs à retrouver de la sérénité. Trop souvent les managers pensent qu’aider leurs collaborateurs signifie apporter des solutions à leurs problèmes. Alors que souvent, leur offrir un temps d’écoute débloque plus efficacement des situations et fait diminuer le stress.

Le blog de Km30, c’est un article original chaque lundi matin à 9h00.

Article précédent

L’importance du feed-back en management.

Article suivant

Êtes-vous un manager ou un leader ?

© Km30.fr 2021 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence