Comment utiliser la sérendipité en management ?

Le 27 avril 2020 par Arnaud Pottier changement décision efficacité personnelle objectif prise de recul

Scène de vie de coach :

Les optimistes nous expliquent, à raison, tous les aspects positifs du confinement : apprentissage du télétravail, naissance de solidarités nouvelles, retour à l’essentiel…l’un de mes clients m’a même dit envisager de passer au 4/5ème tant il appréciait avoir du temps chez lui. Conscient de la situation, il a rapidement ajouté qu’en réalité, il sera plutôt nécessaire de passer aux 6/5ème pour remettre les entreprises à flot.

Il est vrai que ce choc sanitaire, qui nous a tous percutés a provoqué sur chaque leader des changements dont certains sont positifs. Comment faire pour capitaliser sur ces changements ? Comment transformer cette menace en opportunités, comme disent les utilisateurs du SWOT ? Comment faire preuve de « sérendipité managériale » où selon Wikipédia, la sérendipité est « l’art de découvrir ou d’inventer en prêtant attention à ce qui surprend, puis d’en imaginer une interprétation pertinente. » ?

Repérer les leviers dont on dispose :

Dans un premier temps, il me semble que la priorité est de distinguer les domaines sur lesquels il est encore possible d’agir et ceux pour lesquels ce n’est plus le cas. Il s’agit ensuite de mettre toute son énergie là où c’est possible et d’accepter ce qui s’impose à nous (le fameux lâcher prise).

Cette ligne de conduite est une première étape mais si nous en restons là, nous ne faisons que concentrer notre énergie sur quelques pourcents de notre activité, sans faire preuve de créativité pour inventer de nouvelles choses : nouvelles méthodes, nouveaux produits, nouveaux clients… Une fois que les conditions sanitaires seront redevenues normales, nous risquons de refaire ce que nous avons toujours fait en nous contentant de réactiver les activités mises en sommeil pendant le confinement.

Pour profiter pleinement de ce temps pour réellement se réinventer et rebondir il faut aller plus loin.

Poser la question du candide :

Nous avons plusieurs questions à nous poser : qu’est-ce que la contrainte sanitaire m’a obligé à faire et que je devrais conserver ? Qu’est-ce que j’ai réussi alors que je pensais cela impossible ? Qu’est-ce que j’ai appris sur moi, mes collaborateurs, mon manager, mon entreprise ? Comment capitaliser sur cet apprentissage ?

Il me parait essentiel, à quelques jours (semaines ?) d’un déconfinement progressif, de repartir d’une page blanche pour remettre à plat nos priorités, notre mode de fonctionnement, pour que cette crise devienne réellement une opportunité.

C’est un exercice difficile car cela demande de lutter contre ses croyances, ses routines, ses a priori… Un leader m’a contacté pour que je l’aide à réfléchir dans ce sens parce qu’il craint de ne pas y arriver seul. Cela peut être effectivement utile d’avoir un vis-à-vis qui nous aide à penser contre nous-même pour réellement imaginer notre chemin de demain. Il faut alors veiller à ce qu’il soit au service du bien commun, seule motivation pertinente après l’épreuve que nous aurons traversée.

Excellente semaine à chacun et à lundi prochain 9h00. Soyez prudents.

Et si cet article vous a plu, aidez-moi à le faire connaitre en cliquant (au moins) sur l’un des boutons ci-dessous 😉

Article précédent

Les deux incontournables du management de crise

Article suivant

Comment entretenir la motivation de ses collaborateurs en télétravail?

© Km30.fr 2021 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence