Le défi de la rentrée pour les managers

Le 02 septembre 2019 par Arnaud Pottier Défi écoute leadership reconnaissance Relations Soutien

Scène de vie de coach :

Probablement comme beaucoup d’entre vous, j’ai voyagé en France cet été. Sur la route, je suis passé devant des centaines d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité. Je me disais que chacune d’entre-elles rassemblait des hommes et des femmes qui, la plupart du temps, donnent le meilleur d’eux-mêmes pour satisfaire des clients et développer le chiffre d’affaires. Sans doute influencé par le recul et l’insouciance qu’apportent les vacances, je posais un regard positif et optimiste sur chacune d’entre-elles.

Cette vision, sans doute idyllique a été rapidement ternie par certains échanges avec des personnes rencontrées pendant les vacances. Lorsque le sujet du travail est abordé, il n’est pas rare qu’elles évoquent des situations professionnelles difficiles, parlant d’épuisement, voire de burn out. Apprenant mon métier de consultant en management, ces personnes m’ont souvent dit qu’il serait utile que je vienne dans leur entreprise car ils estimaient que les relations pourraient y être meilleures.

Prendre ses responsabilités :

Il n’est pas question de partager ici une analyse qui ne pourrait qu’être superficielle, et donc fausse, de ces situations. Il ne s’agit pas non plus de faire des généralisations car il y a heureusement des entreprises où les relations entre les personnes sont positives et constructives. Je me disais toutefois qu’à l’occasion de cette rentrée, cela pourrait être un beau défi pour les managers que de se donner l’objectif d’améliorer la qualité des relations dans leur entreprise. Ils n’ont bien entendu pas de pouvoir surnaturel qui leur permettrait d’un coup de baguette magique de rendre parfaites toutes les relations de leur entreprise. Mais ils ont tout de même la possibilité de faire évoluer les relations avec les personnes avec qui ils sont quotidiennement en contact, et particulièrement avec leurs collaborateurs.

Les incontournables : soutien, écoute, encouragement :

Les managers devraient se poser la question suivante : « de quoi mes collaborateurs ont-ils besoin pour accomplir leur métier avec plus de plaisir ? » Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question car chaque situation est individuelle. Mais une bonne partie de la réponse se joue dans qualité de la relation entre un manager et son collaborateur. Le manager apporte-t-il suffisamment de soutien, d’écoute, d’encouragements à son collaborateur ? Cette réflexion parait emprunte de beaucoup de naïveté, mais lorsque l’on écoute les personnes en situation de difficulté relationnelle, on constate la plupart du temps un manque dans ces domaines.

Responsabilité morale et recherche d’efficacité :

S’interroger sur comment faire en sorte que ses collaborateurs prennent plus de plaisir dans leur métier est pour les managers une responsabilité morale et aussi une recherche rationnelle d’efficacité. Car la réussite et la pérennité de l’entreprise à long terme ne peuvent passer que par le plaisir que prendront les individus qui la composent à venir travailler chaque matin.

Faire en sorte que ses collaborateurs aient un maximum de plaisir à venir travailler chaque matin est un magnifique défi pour cette nouvelle année.

Excellente rentrée à chacun. Et à lundi prochain 9h00.

Et si cet article vous a plu, aidez-moi à le faire connaitre en cliquant (au moins) sur l’un des boutons ci-dessous 😉

Article précédent

Le temps de l’allègement

Article suivant

Être un manager explicite

© Km30.fr 2019 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence