« Je vous fais confiance »: manipulation ou source de motivation?

Le 14 mai 2018 par Arnaud Pottier communication confiance; confiance en soi

Scène de vie :

Déjeuner avec une ancienne collègue. Cela fait presque 15 ans que nous ne travaillons plus ensemble mais nous avons plaisir à nous retrouver de temps en temps, à partager nos dernières actualités.

Elle me partage le faible soutien de son manager, lui donnant l’impression qu’il ne s’intéresse pas aux projets qu’elle mène. Lors de leur dernier entretien, elle a souhaité lui présenter l’un de ses dossiers. Avant même d’entrer dans le détail de son contenu, son manager lui dit : « Non mais c’est bon, je vous fais confiance ».

L’argument de la confiance est un argument massue qui stoppe tout échange. Je vous fais confiance, ce n’est pas la peine d’aller plus loin.

L’argument de la confiance :

L’intention des managers est souvent de manifester réellement de la confiance à leurs collaborateurs, mais la plupart du temps ce qui est entendu est : « c’est bon, cela ne m’intéresse pas ».

Il y a une autre situation où les managers utilisent l’argument de la confiance. C’est lors d’une délégation. Ils terminent leur consigne par un « c’est bon ? Je vous fais confiance, cela va bien se passer ».

L’argument de la confiance est risqué, car il implique que si le collaborateur échoue, la confiance est trahie. Même si ce n’est pas l’intention du manager, c’est ce qui est vécu, consciemment ou inconsciemment, par le collaborateur.

Sur quoi faire porter la confiance ? :

Il me semble que le terme de confiance est à utiliser avec une extrême prudence. La confiance est le graal de toute relation, et notamment managériale. Le comportement des managers doit générer de la confiance chez leurs collaborateurs, de même que le comportement des collaborateurs doit générer de la confiance auprès de leur manager. La confiance est la pierre angulaire de l’efficacité et du bien-être du collaborateur comme du manager.

Ce n’est pas la même chose de dire « je vous fais confiance » que « je sais que vous êtes capable de réussir », voire « j’ai confiance dans votre capacité à réussir ».

Quand le manager dit « je vous fais confiance », il fait confiance à la personne dans qui elle est. Quand la confiance porte sur ses capacités, ni la personne, ni ses compétences ne sont remises en cause en cas d’échec. Il peut être dû à des paramètres extérieurs. Il nous est tous arrivé d’assister à un échec alors que la personne possédait les compétences pour réussir.

Générateur de confiance :

Quand le manager exprime avec sincérité sa confiance dans la capacité ou les compétences du collaborateur, celui-ci sait que la réussite est à sa portée. Cette expression est un puissant générateur de confiance en soi, et met le collaborateur dans les meilleures conditions pour réussir.

En tant que manager, ne perdez pas une occasion de dire à vos collaborateurs que vous avez confiance dans leur capacité à réussir.

Excellente semaine à chacun

Article précédent

Manager en conciliant liberté et responsabilité

Article suivant

Oser demander pour obtenir

© Km30.fr 2019 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence