Un manager devrait toujours voyager léger!

Le 01 octobre 2018 par Arnaud Pottier efficacité personnelle Efficience leadership

Scène de vie de coach :

C’est un échange avec un confrère coach qui m’a donné l’idée de l’article de cette semaine. Il fait actuellement du tri dans sa vie professionnelle, essayant de supprimer les activités qui lui coûtent un temps précieux et ne lui rapportent pas grand-chose. Il conclut notre échange par une expression qui résume son état d’esprit : « maintenant j’ai envie de voyager léger ».

« Voyager léger » devrait être également une ligne de conduite pour tout manager afin d’être sûr de dépenser utilement son temps et son énergie. Les managers sont trop sollicités pour s’encombrer d’éléments qui les ralentissent. « Voyager léger » permet de gagner en réactivité, en endurance, en capacité d’adaptation. C’est un objectif salutaire auquel il vaut la peine de réfléchir afin d’en faire un mode de vie.

Voyager léger dans son organisation personnelle.

Avez-vous pris soin de sélectionner et de maitriser les outils que vous utilisez dans votre métier ? Vous appliquez-vous la discipline nécessaire pour garder la maîtrise de votre temps ? Cherchez-vous à atteindre votre objectif en utilisant un minimum de ressources ?

Lorsque j’interroge les managers au sujet de leur organisation personnelle, je constate souvent une certaine gêne. Ils savent généralement ce qu’ils devraient faire pour être plus efficients, mais ils ne prennent pas le temps de le mettre en place. En négligeant trop souvent l’efficacité de leur organisation personnelle, ils contribuent malgré eux à leur propre surcharge.

Voyager léger dans ses relations.

Il est fréquent que les managers utilisent 80% du temps consacré au management à 20% de leurs collaborateurs. Même s’il est parfois difficile de faire autrement, ce n’est pas juste. Si le manager a fait tout ce qui était en son pouvoir pour développer une relation positive sans que cela porte de fruits, il est préférable d’interrompre la relation où d’y consacrer un minimum de temps. Il y a dans toutes les organisations des personnes qui prennent en otage le temps des autres, par des retards, des sollicitations à faible valeur ajoutée… Les managers ont la légitimité pour refuser ce type de situation.

Le manager a besoin de consacrer son temps aux personnes qui comptent pour atteindre ses objectifs, et particulièrement à ses collaborateurs directs. Il ne s’agit bien sûr pas de réduire les relations à une vision utilitariste mais simplement de consacrer son temps aux personnes qui contribuent positivement à l’atteinte des objectifs de l’équipe.

Voyager léger dans ses activités.

Les managers ressemblent à des coureurs de fond. Ils doivent être performants dans la durée. Il ne viendrait pas à l’idée à un marathonien de courir avec un sac à dos rempli de choses inutiles. Il en est de même pour les managers. Si les managers regardaient avec honnêteté leur agenda, ils constateraient qu’ils consacrent du temps à des choses inutiles, ou à tellement faible valeur ajoutée qu’elles ne valent pas la peine qu’ils s’y attardent. J’ai conscience qu’il n’est pas toujours facile maitriser son agenda, mais les managers ont généralement une plus grande marge de manœuvre qu’ils le pensent. Cela commence par se concentrer sur les activités qui relèvent de leurs responsabilités et d’oser dire non à celles que ne le sont pas.

Excellente semaine à chacun. A lundi prochain pour un nouvel article

Et si cet article vous a plu, merci de cliquer (au moins) sur l’un des boutons ci-dessous 😉

Article précédent

Etre un manager exigent dans un environnement qui ne l’est pas

Article suivant

Comment annoncer un changement de poste

© Km30.fr 2018 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence