Comment entretenir la motivation de ses collaborateurs en télétravail?

Le 04 mai 2020 par Arnaud Pottier accompagnement autonomie coopération endurance motivation objectif Soutien

Scène de vie de coach:

« Mon entreprise a décidé de maintenir le télétravail jusqu’en septembre ». C’est ce que m’a dit un client la semaine passée. Même si le déconfinement va franchir une étape le 11 mai, tout ne va pas reprendre immédiatement comme dans le monde d’avant. Beaucoup de salariés vont poursuivre leur activité en télétravail. Les entreprises étant responsables de la santé de leurs collaborateurs, il est compréhensible qu’elles ne prennent aucuns risques et qu’elles gardent la même organisation. Certains managers doivent donc continuer à entretenir la motivation de leurs collaborateurs en télétravail encore plusieurs semaines.

Que doivent-ils faire pour maintenir la flamme de la motivation ?

Je n’évoquerai pas ici les moyens que beaucoup de managers ont déjà mis en place pour garder le lien avec leurs collaborateurs : points réguliers, café virtuel, réunion d’équipes… Ces éléments fonctionnent déjà plutôt bien.

Il y a deux éléments essentiels dont on parle moins : apporter de la structure aux collaborateurs qui en ont besoin et accepter de fonctionner en mode dégradé.

Répondre au besoin de structure :

Pour être efficaces, certains collaborateurs ont besoin d’un cadre qui, en temps normal, est apporté par l’entreprise. La situation actuelle où le cadre est plus relâché les perturbe car ils ont du mal à s’autodiscipliner. Ce qui est compréhensible compte tenu de la durée et du contexte dans lequel s’effectue le télétravail. Cette difficulté à l’autodiscipline peut provoquer un certain découragement lorsque le « télétravailleur » se rend compte qu’il n’avance pas suffisamment. C’est pourquoi le manager doit accompagner particulièrement ses collaborateurs ayant du mal à structurer leur activité. Les réunions avec le reste de l’équipe où les points avec le manager contribuent à cela, mais c’est parfois insuffisant. Dans ce cas, les managers doivent aider leurs collaborateurs à définir des objectifs de court terme et les priorités de la journée.

Accepter de fonctionner en mode dégradé :

Une erreurs que certains ont commis en début de confinement, managers comme collaborateurs, est de considérer qu’ils doivent fournir la même qualité de travail qu’en temps normal. Après plusieurs semaines de télétravail en mode confinement, chacun a revu ses objectifs à la baisse car tout le monde s’est rendu compte que cela n’était pas possible. Mais il est cependant nécessaire que les managers officialisent cet état de fait en clarifiant leurs exigences. Ce sont surtout les collaborateurs perfectionnistes, les éternels insatisfaits d’eux-mêmes, qui ont besoin de l’entendre, de l’accepter et de l’intégrer. Sans quoi ils risquent de ne pas tenir dans la durée et de finir par s’épuiser.

Le manager doit alors redéfinir ses attentes, en veillant à ce que celles-ci soient réalistes et acceptées aussi bien par le collaborateur que par le manager.

Chacun est engagé dans un marathon dont la spécificité est de ne pas savoir où est la ligne d’arrivée. C’est au manager de la fixer chaque semaine, voire chaque jour pour que chacun garde un niveau de motivation aussi élevé que possible.

Excellente semaine à chacun et à lundi prochain 9h00 – Soyez prudents

Et si cet article vous a plu, aidez-moi à le faire connaitre en cliquant (au moins) sur l’un des boutons ci-dessous 😉

Article précédent

Comment utiliser la sérendipité en management ?

Article suivant

Comment bien terminer la période de télétravail

© Km30.fr 2021 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence