Le management, simple comme bonjour?

Le 02 juillet 2018 par Arnaud Pottier bonjour communication leadership management relation

Scène de vie de coach :

J’ai récemment vécu dans deux entreprises deux expériences similaires qui m’ont fait à nouveau prendre conscience de l’importance du bonjour dans la relation managériale.

Première expérience. Je suis dans l’un des plus gros hypermarchés de France. Un mythe dans le secteur de la distribution. Je déjeune avec un groupe de managers au restaurant d’entreprise. Le directeur arrive et il vient dire bonjour à chaque personne. Ne me connaissant pas il se présente et me salue.

Deuxième expérience. Je suis au siège d’une enseigne de la distribution alimentaire (c’est visiblement ma thématique du moment). Je suis en train de faire des photocopies (cela fait aussi partie du métier de consultant…). Le directeur des opérations passe et vient me dire bonjour, là aussi en se présentant.

Dans les deux cas, deux managers avec des responsabilités importantes sont venus me voir pour me dire bonjour et se présenter alors qu’ils ne me connaissaient pas.

Ces deux anecdotes donnent peut-être le sentiment que je m’émerveille pour pas grand-chose. Mais pour fréquenter beaucoup d’entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs d’activités, je dois bien reconnaitre qu’il est rare qu’un manager de haut niveau vienne me dire bonjour.

Tellement basique et pourtant :

J’ai hésité avant de choisir ce thème pour l’article de cette semaine, car dans un premier temps, il me paraissait trop basique. Je l’ai finalement pris car beaucoup de choses se jouent dans le bonjour, et sa répétition quotidienne fait que l’on peut oublier son importance. De plus, c’est un sujet rarement abordé dans les formations au management, qui mériterait pourtant d’être évoqué.

Aller voir chaque collaborateur, lui dire bonjour en lui serrant la main et en le regardant dans les yeux, c’est lui manifester de l’intérêt. C’est lui dire qu’il est important pour l’équipe, qu’il y a sa place et qu’il a de la valeur. Et c’est le lui rappeler chaque jour.

En allant dire bonjour, le manager montre une certaine disponibilité en créant l’occasion d’un échange.

Dire bonjour, c’est apprendre à connaître la personne en prenant de ses nouvelles et par la même lui montrer qu’elle est appréciée. Cela suppose d’aller au-delà du « ça va » automatique en attendant réellement une réponse à cette question et de s’y intéresser.

Socle d’une relation managériale de qualité :

Il y a beaucoup de choses derrière le « bonjour » qui n’est pas qu’un rituel social. La pression du quotidien ne le ramène souvent qu’à cette dimension.

Bien sûr, le temps consacré au bonjour dépend de la taille de l’équipe et de sa configuration et le temps des managers est souvent compté. Si bien que cette étape de la journée peut prendre du temps. Et il est vrai qu’un bonjour de qualité à lui seul ne fait pas un bon manager, mais il contribue à construire une relation de qualité, socle d’une relation managériale constructive.

Je termine par cette question que je reconnais être un tantinet provocatrice : si je rencontrais vos collaborateurs, que me diraient-ils au sujet de votre « bonjour » ?

Excellente semaine à chacun.

Si cet article vous a plu, n’oubliez pas de cliquer sur (au moins 😉 ) un bouton ci-dessous:

 

Article précédent

J’aurais pas dû l’embaucher !

Article suivant

Agir pour prévenir les conflits

© Km30.fr 2018 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence