Les managers et la créativité

Le 27 mai 2019 par Arnaud Pottier changement Créativité innovation prise de recul

Scène de vie de coach :

Pour trouver l’idée de l’article de cette semaine, j’ai balayé tous les sujets que j’ai traités depuis le début de l’année. Je me suis rendu compte qu’il y a un thème que je n’ai pas abordé et qui est pourtant essentiel pour les managers, c’est celui de la créativité. C’est un thème d’autant plus important que généralement, les managers ne se considèrent pas eux-mêmes comme créatifs. La créativité est pourtant un ingrédient indispensable au management, sans quoi les équipes reproduisent chaque année la même chose : les mêmes méthodes, le même type d’objectif…. Cela finit par nuire à leurs résultats car il n’y a pas de progrès sans changement et donc sans créativité.

Deux types de créativité :

Nous avons deux grandes manières d’être créatifs. Il y a ceux qui améliorent l’existant et ceux qui le modifient. En fonction de notre personnalité, il nous est plus facile de mettre en œuvre l’une ou l’autre.

Les managers qui améliorent l’existant trouvent des solutions pour optimiser un process, simplifier des étapes, gagner du temps. Souvent, ils ne considèrent pas cela comme de la créativité, ce qui est pourtant le cas.

Les managers qui remettent en cause ce qui existe créent des ruptures au sens où ils mettent en œuvre de nouvelles méthodes, de nouveaux process. Ils repartent presque d’une page blanche pour inventer autre chose.

Ces deux types de créativité sont complémentaires, sans que l’un prenne le pas sur l’autre. Ainsi, il est utile de commencer par optimiser une organisation, un système pour gagner en efficacité, jusqu’au moment où l’optimisation devient impossible et où il faut alors faire des choses différentes.

Une question de permission :

Il est nécessaire que les managers créent les conditions pour que leurs collaborateurs s’autorisent à être créatifs. Le risque qu’une nouveauté ne fonctionne pas comme prévu est inhérent à tout changement. C’est pourquoi il est nécessaire que les managers accordent à leurs collaborateurs le droit à l’erreur pour qu’ils osent se lancer. S’ils savent qu’un échec ne sera pas dommageable pour eux, alors ils se donnent la permission de faire des choses nouvelles. Sans quoi, ils se contenteront de reproduire ce qui a toujours été fait.

S’aménager des espaces :

Une autre condition pour que la créativité émerge est de lui laisser de la place. Bien des managers ont des problématiques de surcharge de travail et ne prennent pas le temps de s’aménager des espaces de prise de recul, de réflexion. Dans ces conditions, il est impossible de faire preuve de créativité. Les managers se retrouvent alors dans des situations paradoxales, où pour sortir la tête de l’eau, ils devraient être créatifs afin de faire des choses différentes ou faire différemment les choses. Mais leur rythme fait qu’ils n’en prennent pas le temps au risque de s’enfermer dans un système inefficace. Là encore, l’urgent risque de prendre le pas sur l’important.

Et vous, comment faites-vous pour vous aménager des espaces de créativité ?

Excellente semaine à chacun et à lundi prochain 9h00.

Et si cet article vous a plu, aidez-moi à le faire connaitre en cliquant (au moins) sur l’un des boutons ci-dessous 😉

Article précédent

Pourquoi la boule de cristal des managers est-elle inefficace?

Article suivant

Les managers sont aussi des orateurs

© Km30.fr 2019 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence