Le management, une succession de moments de qualité.

Le 19 octobre 2020 par Arnaud Pottier accompagnement communication écoute endurance féliciter motivation reconnaissance Soutien

Scène de vie de coach :

La semaine passée j’ai animé une formation au management. J’ai passé trois jours en présentiel avec les participants. Actuellement cela mérite d’être souligné… Un premier module de deux jours s’est déroulé le mois dernier et j’ai donc terminé le cursus avec la troisième journée il y a quelques jours. Ce type de dispositif est intéressant car il permet aux participants d’avoir le temps de mettre en pratique ce qu’ils ont appris lors du premier module et l’on peut en reparler la troisième journée.

Le contexte managérial de cette entreprise est compliqué. La pression est importante car les équipes sont peu nombreuses et les salariés travaillent sur des délais extrêmement courts. Dans ces conditions, les managers ont peu de temps à accorder à leurs collaborateurs, qui en plus, ne sont pas sur le même site que leur manager une bonne partie de la journée.

Compte tenu de leurs contraintes, je reconnais qu’il leur est difficile de consacrer du temps à leurs équipes. Dans ces cas-là, il est nécessaire de profiter de chaque contact du quotidien pour en faire un moment de qualité. Sans être exhaustif, voici quelques exemples d’occasions à ne pas louper.

Regard et pleine présence :

Il est fréquent qu’un collaborateur entre dans le bureau du manager pour lui poser une question et que celui-ci lui réponde sans interrompre ce qu’il est en train de faire ni même le regarder. Même si le collaborateur repart avec sa réponse, il n’aura pas eu l’impression d’avoir été ni écouté, ni considéré.

Il est alors nécessaire d’apprendre à s’arrêter et à consacrer totalement les quelques secondes que dure la réponse à la personne qui sollicite le manager. Cela prend peu de temps au manager de lever la tête du guidon, mais pour le collaborateur, cela fait une réelle différence.

Provoquer des occasions d’échanges :

Le manager peut aussi chercher à provoquer des occasions d’échanges informels. Prendre un café, déjeuner ensemble sont des occasions de partage et permettent de savoir comment vont les personnes. Il s’agit de casser le rythme de la journée ou de la semaine. Sans aller jusqu’à organiser l’informel, le manager doit être attentif aux occasions d’échanges, voire les provoquer. Ce n’est pas un problème que ces moments soient brefs, si le manager propose à ses collaborateurs une écoute de qualité.

Penser à encourager :

Dans l’urgence du quotidien, les managers pensent rarement à encourager les équipes. Trop concentrés sur l’opérationnel, ils ne voient plus les choses bien faites, les objectifs atteints, car à leurs yeux cela fait partie de la normalité. Le risque est de ne voir plus que les loupés. Dans certains cas, dire ce qui ne va pas est devenu le seul acte managérial. Cette situation appauvrit la relation et fait naitre l’amertume autant chez le collaborateur que le manager.

Ces moments de qualité prennent peu de temps. La difficulté est d’en avoir le réflexe pour transformer une situation du quotidien en moment de management à valeur ajoutée. Quand consacrer plus de temps au management est impossible, chaque minute accordée à chaque collaborateur doit être de qualité.

Et si cet article vous a plu, aidez-moi à le faire connaitre en cliquant (au moins) sur l’un des boutons ci-dessous 😉

 

Article précédent

Les conditions à la réussite de la délégation.

Article suivant

Comment donner des repères à son équipe en période de changement permanent?

© Km30.fr 2020 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence