Etre un manager intérimaire

Le 06 janvier 2019 par Arnaud Pottier leadership management prise de poste

Scène de vie de coach :

Il m’arrive régulièrement de rencontrer des responsables qui me disent être des managers intérimaires. Souvent issus de l’équipe, ils occupent momentanément un poste de manager, le temps qu’un « titulaire » soit nommé ou recruté. Cette situation est rarement simple pour ces managers comme pour leurs collaborateurs. Cela d’autant plus que la plupart du temps ils ne connaissent pas la durée de la mission.

Ils ne savent pas non plus quel est leur périmètre réel de responsabilité. Ils n’osent alors pas prendre d’initiatives, tout en essayant de faire au mieux pour faire tourner la boutique.

Comment faire pour que cette situation, relativement courante et souvent nécessaire se passe au mieux

Si vous nommez un manager par intérim :

Il est très important de clarifier ce que vous attendez de lui et de le formaliser dans une lettre de mission. Celle-ci précisera les tâches que vous lui confiez (et par opposition ce que vous prenez sous votre responsabilité), la durée de la mission et l’éventuelle évolution de sa rémunération. L’objectif est que le manager intérimaire connaisse ses prérogatives, et qu’il sache comment se positionner vis-à-vis de l’équipe.

Un facteur d’échec est le manque de légitimité du manager, à la fois perçu par l’équipe et ressenti par le manager lui-même. Pour renforcer sa légitimité, il est nécessaire d’expliquer à l’équipe quel sera son rôle, à quelle occasion le solliciter et dans quel domaine s’exerce son autorité. Il est également important d’expliquer au manager les raisons pour lesquelles il a été nommé.

Enfin, si le manager est issu de l’équipe, vous devez garder à l’esprit qu’à la fin de la mission, il réintégrera son poste et en redeviendra un membre « classique ». Il s’agit alors de ne pas le « griller » vis-à-vis de ses collègues, en lui confiant des responsabilités trop importantes pour sa situation de manager intérimaire.

Si vous êtes un manager intérimaire :

Certains managers intérimaires vivent mal cette situation car ils ne se sont pas rendu compte de ses implications avant d’accepter le rôle. C’est pourquoi, il est indispensable d’échanger avec la personne qui vous nomme afin de clarifier la situation au maximum. Vous devez aussi prendre conscience du soutien dont vous avez besoin pour mener à bien la mission et oser le demander.

Il y a sans doute une prise de risque en acceptant ce type de mission, mais c’est aussi une formidable opportunité d’évoluer, d’apprendre, et d’enrichir son expérience.

Excellente semaine à chacun et à lundi prochain.

Et si cet article vous a plu, aidez-moi à le faire connaitre en cliquant (au moins) sur l’un des boutons ci-dessous 😉

Article précédent

Tous les managers devraient prendre des temps de silence.

Article suivant

Annoncer une absence d’augmentation de salaire

© Km30.fr 2019 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence