Constituer un binôme de managers

Le 23 juillet 2018 par Arnaud Pottier communication manager coach

Scène de vie de coach :

Juillet est généralement calme pour les coachs, particulièrement après le 14, où beaucoup de clients sont partis en vacances. C’est une bonne période pour clore des dossiers administratifs, faire des bilans, commencer à préparer la rentrée prochaine pour ne pas dans le rush dès le retour de vacances.

Par conséquent, les clients sont également moins nombreux pour m’inspirer des sujets d’articles. C’est alors le moment de reprendre la liste des thèmes notés au fil de l’eau et que je n’ai pas abordé pendant l’année.

Lors de mes accompagnements, j’encourage les managers à constituer un binôme avec l’un de leurs pairs. Une personne avec qui ils se sentent en confiance et avec qui ils échangeraient avec plaisir.

Un binôme pour quoi faire :

Constituer un binôme avec un autre manager a plusieurs intérêts.

Trouver des solutions. Régulièrement, les managers vivent des situations difficiles, à propos desquelles ils ne peuvent pas échanger avec leur propre manager. Partager avec un pair aide à prendre du recul, à clarifier une situation problématique et à trouver des solutions. Cela permet également de solliciter l’avis d’un regard extérieur lors d’une prise de décision.

Rompre l’isolement : Parfois les managers se sentent seuls face à leurs responsabilités. Lorsque je réunis une équipe de managers, beaucoup sont étonnés de vivre des situations que rencontrent d’autres managers. Cette prise de conscience est très rassurante car ils comprennent qu’ils ne sont pas les seuls à vivre une situation délicate.

S’encourager mutuellement : entre pairs, les managers peuvent s’encourager à prendre une décision, à oser une nouvelle méthode, à franchir un obstacle. Un simple encouragement peut parfois aider un manager à se lancer dans un nouveau projet.

Un binôme comment faire :

Pour qu’un binôme puisse fonctionner, il est nécessaire de respecter quelques règles :

Un contrat clair : les deux protagonistes doivent s’engager à ce que leurs échanges restent strictement confidentiels. Ils doivent également être dans une démarche de non jugement l’un vis de l’autre. Enfin ils doivent faire preuve d’authenticité. Ce sont les règles de base pour qu’une relation de confiance durable puisse s’installer.

Une absence de concurrence où de lien hiérarchique : cette règle est indispensable pour que les personnes se fassent confiance. L’idéal est d’avoir un même niveau de responsabilités dans deux services différents, voire deux entreprises différentes.

Des rencontres planifiées : Pour que le binôme fonctionne, les rencontres doivent être planifiées d’un RDV à l’autre. Sinon le risque est de laisser trop d’espace entre les rencontres et qu’elles perdent de leur intérêt. Chaque binôme doit déterminer son rythme de rencontre et s’y tenir.

Un principe de redevabilité : c’est une règle qui peut-être plus difficile à mettre en place mais qui donne pourtant de bons résultats. Cela consiste à s’engager vis-à-vis de son binôme à mettre en œuvre les décisions prises pendant l’échange. Cela met une pression sans enjeu pour tenir ses engagements.

Alors même si ce n’est pas une pratique habituelle chez les managers je vous encourage à constituer un binôme sur lequel vous pourrez vous appuyer pour progresser.

Cet article est le dernier de la saison. Merci l’intérêt que vous avez manifesté pour « l’article pour bien commencer la semaine ».

Excellente semaine à chacun et bon mois d’août.

Comme d’habitude, si cet article vous a plu, n’oubliez pas de cliquer sur ( au moins) l’un des boutons ci-dessous. 😉

Article précédent

Agir pour prévenir les conflits (suite)

Article suivant

Comment démotiver ses collaborateurs dès la rentrée.

© Km30.fr 2019 | Mentions légales | site réalisé par Helloquence